بالأجنبي

De l’Art Nouveau et du renouveau !

Nadine Sayegh-Paris

 

L’art nourrit la créativité, l’innovation et la diversité culturelle. Il joue un rôle important dans le partage des connaissances et encourage à la curiosité et au dialogue.
Et quand il s’agit de l’Art Nouveau c’est encore une autre histoire !

A partir de la seconde partie du XIX siècle, en France et en Angleterre, on commence à reconnaitre le statut des arts considérés jusqu’alors mineurs tels que les bijoux, les affiches, les vitraux et la céramique. De là est née l’idée d’Art Nouveau en 1896, appelé ‘Modernismo’ en Espagne, ‘Arts and Crafts’ en Grande Bretagne, ‘Liberty’ en Italie ou même ‘Modern Style’ aux Etats-Unis.
Il s’exprime par des formes diverses, cherche une harmonie entre le beau et l’utile, muni d’une décoration florale et arabesque, il est chargé de contenu symbolique.

Ainsi pour lui rendre hommage, la ville de Nancy lui consacre chaque année et ceci depuis 2013, une grande fête le 10 juin, jour devenu international car il correspond à la date anniversaire de la disparition de deux grands architectes de cet art : le catalan Gaudi et le hongrois Lechner.

Quant à Jacques Grüber, symbole de l’École de Nancy, est sans doute le maître le plus prolifique du vitrail dans ce domaine. Peintre et ébéniste français (1870-1936) il commence sa formation artistique à l’École des Beaux-Arts de Nancy, puis à Paris, il suivra les cours de Gustave Moreau. En 1893, alors qu’Émile Gallé, Louis Majorelle et les frères Daum sont juste reconnus dans le paysage Art Nouveau de la ville de Nancy, Jacques Grüber fait ses preuves dans les techniques des arts décoratifs et des verrières et devient leur artiste décorateur pour les vases en pâte de verre.
Quant aux verrières, la plus somptueuse reste celle du Crédit Lyonnais. Créée en 1901 par Grüber, elle mesure 250 m² au plafond avec 264 panneaux, soit 23m de long sur 8m de large. Faisant entrer un bel éclairage grâce à une lumière naturelle.

Il y a beaucoup à apprendre, à partager et à célébrer à l’occasion de cette Journée Mondiale de l’Art Nouveau sous l’égide de l’UNESCO, cette organisation qui invite tous et chacun à y participer par des débats, des conférences, des ateliers ou des expositions.
Le but, le rôle et l’objet de l’art changent, continuent à évoluer. Les matériaux et les mentalités aussi !

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button